Quels cygnes noirs pour 2016 ?

Dans le prologue de The Black Swan, son livre dont le succès phénoménal en constituait lui-même un, Nassim Nicholas Taleb définissait les “cygnes noirs” comme étant des événements aberrants dont l’impact est extrême et la survenance est totalement inattendue en ce que rien n’en indiquait la possibilité, bien que l’on cherche à en expliquer a posteriori de manière rationnelle la prévisibilité.

Taleb ayant été trader dans une vie précédente, aujourd’hui reconverti en mathématicien autodidacte et flâneur invétéré qui n’hésite pas à se gausser (les statisticiens parmi vous apprécieront le terme) du monde bancaire, sa théorie incite certains de ses anciens pairs à se surpasser dans la prédiction d’événements rares aux effets dévastateurs. C’est le cas de la Saxo Banque qui a publié ce mois-ci ses “prédictions outrancières” pour 2016, comme elle l’avait fait il y a un an pour 2015.

2015 fut une année médiocre sur le plan de la prédictibilité pour la banque d’origine danoise car aucun de ses paris ne s’est avéré gagnant. En l’occurrence, Bardarbunga – un compatriote du volcan Eyjafjallajökull – n’a pas jeté le chaos sur terre et dans les cieux, la Russie n’a pas failli à ses engagements (financiers, en tout cas), l’inflation au Japon n’a pas atteint les 5%, M. Draghi est toujours en poste à la Banque centrale européenne, les écarts de rendement des obligations émises par les entreprises privées n’ont pas doublé, des hackers n’ont pas bloqué le commerce en ligne sur Internet, le yuan n’a pas dévalué de 20%, les cours à terme du cacao n’ont pas atteint le cours de 5.000 USD/tonne, le secteur immobilier n’a pas essuyé de crash en Grande-Bretagne et la sortie de cette dernière de l’Union européenne n’est pas encore un fait acquis. Certes, il reste quelques jours avant que l’année ne se termine et la fin de cette année ne constitue pas une date de péremption quant à la survenance des événements en question mais, comme l’écrivait Marguerite Yourcenar, c’est avoir tort que d’avoir raison trop tôt.

Commentant les prévisions pour 2016 de la Saxo Banque dont il est l’économiste en chef, Steen Jakobsen a exprimé sa conviction que l’on est au bout du chemin suivi depuis le début de la crise financière. « La politique d’assouplissement quantitatif et les autres formes d’intervention ayant échoué, nous nous trouvons devant une période d’instabilité et d’incertitude », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Nos prédictions allant à l’encontre de l’opinion moutonnière visent à attirer l’attention de nos clients sur l’inimaginable. »

Voici, dans un ordre différent qui paraît plus cohérent, les dix “prédictions outrancières” de la banque d’origine danoise, en guise de “cygnes noirs” pour 2016 :

1. Le prix du baril de pétrole repassera la barre des 100 USD vers le haut, la stratégie d’étouffement mise en place par l’Arabie saoudite commençant à produire ses effets sur le niveau d’investissement dans les sources alternatives (gaz de schiste).

2. Conséquence de cette flambée des prix du pétrole, le cours du rouble enchérira de 20% d’ici la fin de 2016.

3. Le prix de l’argent s’appréciera de 33% en raison de l’engouement contraint et forcé pour les énergies renouvelables et d’une forte demande pour ce métal qui intervient dans la fabrication des panneaux solaires.

4. Les Jeux Olympiques de Rio démultiplieront la vitesse de reprise économique sur les marchés émergents emmenés par le Brésil.

5. El Niño provoquera une telle sécheresse dans le Sud-Est asiatique et en Australie que les récoltes agricoles en seront fortement diminuées, provoquant, alors que la reprise économique s’amorce, une flambée d’inflation.

6. Le cours de change EUR/USD se rétablira à 1,23, en toute logique macro-économique, le compte courant de l’Europe affichant un surplus et l’inflation y étant plus faible qu’aux Etats-Unis.

7. Les hausses de taux induites par la Fed (banque centrale américaine) provoqueront un séisme sur le marché des obligations émises par les entreprises privées.

8. Les « licornes » de la Silicon Valley seront ramenées les pieds sur terre et leur monétisation attendra qu’elles aient atteint une masse critique d’utilisateurs.

9. La parti démocrate conservera la présidence des Etats-Unis et emportera la majorité au congrès à la faveur d’un raz-de-marée provoqué par les dissensions au sein du parti républicain.

10. Le secteur du luxe s’écroulera en Europe sous l’effet des politiques égalitaires visant à réduire les inégalités et à promouvoir d’autres valeurs.

Inimaginable, vraiment ? Se souvenant en cette période de l’année de l’exemple de « cygne noir » pris par Taleb de la dinde qui nourrie jour après jour n’aperçoit aucune raison d’appréhender l’avenir jusqu’au jour où elle sert de repas, l’on conviendra que les dix prédictions ci-dessus ne présentent aucun biais psychologique susceptible d’aveugler qui que ce soit quant à leur incertitude ou leur impact sur le cours des affaires du monde. Il en irait tout autrement d’un frein à la cleptomanie de l’État, d’un retour aux attitudes responsables de tout un chacun et d’une promotion des valeurs libérales porteuses de liberté et de progrès, mais cela c’est une autre histoire.

* * *

Partagez la page Palingénésie sur Facebook. Suivez Palingénésie sur Twitter. Abonnez-vous à la newsletter via la page d’accueil de Palingénésie.com pour être automatiquement informés de la publication des prochains articles sur ce site. (C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner!)

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

, , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 prédictions pour 2016 | Contrepoints - 27 décembre 2015

    […] Sur le web […]

  2. Présidentielle américaine : le résultat n’a guère d’importance ! | Contrepoints - 31 octobre 2016

    […] Le résultat de l’élection présidentielle américaine n’a guère d’importance en soi, selon Steen Jakobsen, économiste en chef et chief investment officer de la Saxo Bank, connue pour ses prédictions outrageuses. […]

Laisser un commentaire

Laissez votre commentaire ici. Votre adresse Email restera strictement privée.
Email
Print